Préparer votre image pour un transfert d’image

Posté le 03/05/2015

Transfert d'image - AcryliqueTransfert d'image - AcryliqueIl y a plusieurs méthodes pour faire un transfert d’image. Je ne parlerai pas des techniques dans cet article, je vais plutôt vous montrer comment je prépare mon image pour un transfert.

Choisir son image

Optez pour quelque chose de personnel. Vous serez encore plus satisfait du résultat. Si vous utilisez des images qui proviennent d’internet, assurez-vous d’avoir les droits de reproduction.

J’utilise des photos que j’ai prises ou des photos dont j’ai obtenu la permission de reproduction. Je travaille beaucoup avec les dessins de mes carnets de croquis.

Voici Khéops, le chat d’une des participantes à mes ateliers qui m’a permis l’utilisation de la photo.Voici Khéops, le chat d’une des participantes à mes ateliers qui m’a permis l’utilisation de la photo.

Je modifie la photo en noir et blanc. J’augmente les contrastes. On doit atteindre un contraste intéressant entre les noirs et les blancs de l’image.

L'image que j'ai utilisé pour faire le transfert de ma peinture finale.L'image que j'ai utilisé pour faire le transfert de ma peinture finale.

L’image est trop foncée. Il sera difficile de faire ressortir les couleurs lorsque je vais peindre par la suite.L’image est trop foncée. Il sera difficile de faire ressortir les couleurs lorsque je vais peindre par la suite.

L’image manque de contrasteL’image manque de contraste

Certaines techniques nécessitent une copie en miroir (renversée) de l’image. Je renverse l'image à l'aide d'un logiciel sur mon ordinateur.

L'image renversée si besoin.L'image renversée si besoin.

Voilà le résultat final.

Khéops, technique mixte, 12 x 24 poucesKhéops, technique mixte, 12 x 24 pouces

Pour en savoir plus sur le transfert d’image, consultez ma section de cours et ateliers. Lors de mes ateliers, j’explique en profondeur tout le processus de transfert d’image pour ensuite le peindre à l’acrylique et obtenir des résultats saisissants.

Amusez-vous!


 

Si vous voulez laisser un commentaire sur ce billet, je me ferai un plaisir de le publier.

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.